Celtic Passion Pipe Band

Celtic Passion Pipe Band

Cornemuses & Drums / musique écossaise

Cornemuse

2 avril 2016 | Commentaires fermés sur Cornemuse

Il est quasiment impossible de dater avec précision l’apparition du principe de la cornemuse. Cependant, les recherches effectuées jusqu’à présent permettent d’affirmer que des cornemuses ont été utilisées depuis environ 3000 ans avant J.C en Europe et dans le Nord de l’Afrique.

image

Ainsi, dans l’Antiquité, des cornemuses ont été utilisées en Egypte, en Grèce antique et à Rome. Au début de l’ère Chrétienne, on en jouait dans tout le Bassin Méditerranéen. Une variété de cornemuse est par exemple représentée sur une pièce de monnaie romaine de l’époque de Néron. L’armée romaine utilisa, lors de ses campagnes de conquête, les cornemuses de l’époque, notamment en Gaule et en Grande Bretagne.

Après le déclin de l’Empire Romain, celles-ci restèrent dans les pays celtiques puis évoluèrent indépendamment selon leur aire d’utilisation en donnant naissance à un grand nombre de modèles différents. L’instrument semble ensuite disparaître entre le début de notre ère et le VIIIème siècle. En réalité il est probable que l’instrument se soit maintenu sous une forme simple et de petite taille, composé uniquement d’un porte-vent, d’une poche et d’un tuyau mélodique.

Les clans écossais, quant à eux, adoptent la cornemuse il y a environ 600 ans. Ils décident de développer l’instrument selon leurs propres besoins et leur plaisir pour développer la Great Highland Bagpipe (GHB). Sur les modèles existants, ils ajusteront trois choses :

– la puissance en abaissant la tonalité du chalumeau et en le fabriquant avec une perce plus conique

– l’aspect en positionnant les bourdons sur l’épaule du sonneur, ainsi il pouvait sonner debout et avoir la dague à portée de main

– l’intervalle entre les notes de façon à respecter leur amour pour la musique pentatonique et créeront trois gammes pentatoniques à partir des neufs notes. En bonus, ces notes s’accordent avec les harmoniques des bourdons fixes.

Composition d’une GHB

Les neufs notes :

G          A          B          C          D          E          F          G          A

Les trois gammes pentatoniques :

G :         G          A          B                      D          E                      G

A :                      A          B          C                      E          F                        A

D :                     A           B                     D          E          F

 

Chacune de ces gammes a un caractère différent, « The Campbell are coming » est un bonne exemple dans la gamme en G, « The 79’s Farewell to Gibraltar » dans la gamme en A et « Highland Laddie » dans la gamme en D.

 

 

Source :

Document « L’histoire de la Grand Cornemuse des Highlands » écrit par Dugald MacNeill

http://www.sonerezh.net/cornemuses.html

http://www.collegeofpiping.org/wp-content/manuscripts/Angus_MacKay/the_bagpipe.pdf